DERRICK “FREDO SANTANA” COLEMAN: SON HISTOIRE, DE SA NAISSANCE À SA MORT!

De nom, Fredo Santana est reconnu aux États-Unis, moins en France, il reste tout de même une légende de la drill. Un rappeur qui était vu avec un passé sombre, qu’il nous montrait souvent via ses clips vidéo ou encore dans ses textes. Fredo qui est malheureusement décédé, a marqué la drill à son image et est toujours vu comme l’un des rappeurs les plus sombres de Chicago ainsi que de la drill. Ici, nous allons voir qui était Fredo Santana, du jour de sa naissance à celui de sa mort.

De son vrai nom, Derrick D. Coleman, est né à Chicago, Illinois le 4 Juillet 1990. Il a deux frères, un grand qui est Dreski ainsi qu’un petit qui est Caper Boy, lui connu de tous (il a au total 5 frères et 1 sœur). Comme nous le savons, ils grandissent donc dans le Sud de Chicago, à Front$treet (qui n’était pas sous ce nom à l’époque mais c’est pour vous donner un repère). Son père lui est un Black Disciple qui était actif à l’époque, d’ailleurs, il y a quelques années, Fredo Santana avait partagé une photo de lui bébé dans les bras de son père, qui avait une arme à feu. Et à vrai dire, Fredo Santana a grandi avec cette violence autour de lui.

Fredo Santana x Big Bandana (père de Fredo Santana)
Père de Fredo Santana
Sœur et frères de Fredo Santana

Fredo Santana est par ailleurs le cousin de Chief Keef, Blood Money, Nino et Tadoe ainsi que le neveu de JusGlo. Fredo Santana grandit dans la pauvreté, comme beaucoup dans les quartiers de Chicago. Il est passionné par la musique dès son plus jeune âge.

Pour en savoir plus sur lui, faut arriver aux alentours de ses 12 ans. C’est à cette période qu’il commence vraiment à se mettre à vendre de la drogue, par faute de moyens. En vérité, ses intentions étaient de pouvoir s’améliorer dans la musique avec cet argent (en plus d’aider sa famille). En 2002, donc à ses 12 ans, Fredo Santana est arrêté pour la première fois de sa vie. Rien à voir la drogue mais Fredo, à cet âge-là, décide d’enfoncer une porte de bus à Halloween. Il y fera alors son premier mugshot, premier d’une série.

Mugshot de Fredo Santana en 2002.

Fredo Santana continue doucement mais sûrement sa vente de drogue. Il n’hésitait pas à frapper violemment certaines personnes dans des bagarres et à l’âge de 14 ans, soit 2 ans plus tard, en 2004, Fredo est accusé d’avoir agressé un employé de son école. Il sera alors arrêté pour agression sur employé d’école.

Rapport de police de l’agression de Fredo en 2004.

2 ans plus tard, soit en 2006, Fredo Santana est officiellement actif dans la guerre des gangs. Il a alors 16 ans à cette période. En 2006, c’est aussi la période d’année où le Dipset (Front$treet) et M-Town (MOB) sont en embrouille. En effet, après plusieurs vols d’argent des membres de M-Town envers le Dipset, le courant ne passe plus entre les deux sets, autrefois fusionnés et qui régnaient dans la vente de drogue. Michael Avery, 27 ans, membre de la M-Town est tué cette année-là. Fredo Santana n’est pas le tueur mais était bien présent, quand Michael alias Mike-Ball reçoit une balle dans la tête.

Mike Ball

Déjà à cette époque, Fredo Santana avait la réputation d’être un assez gros dealer. Le Dipset devenu Front$treet entre en guerre officiellement contre la MOB quand Junebug est tué. Le Dipset n’est alors plus vraiment représenté mais Fredo Santana continuera de le représenter durant quelques années. Avec T-Slick, ils sont un duo de tireurs et Fredo Santana sera uniquement actif contre la MOB.

Fredo Santana restera néanmoins beaucoup plus actif dans le business de la drogue, amassant son argent malgré la destruction de la Randolph Tower.

Fredo Santana continuera d’être actif dans les rues de Chicago.

Fredo Santana avait déjà commencé le rap à cette époque mais pas professionnellement et encore moins posté en ligne, il s’était aussi engagé dans des battles de rap.

2011 est l’année qui va marquer un terme à sa vie de démon et où il va ouvrir une nouvelle page avec sa musique. Fredo Santana a été actif durant toute sa jeunesse pour le Dipset et dans la vente de drogue. Il était déjà à cette époque, considéré comme l’un des gros plus dealers de sa zone.

Mais bon, on ne met jamais réellement fin à ses histoires, surtout quand on est Fredo Santana. Cette année 2011, Fredo sera arrêté à deux reprises. La première arrestation sera le 30 Juin 2011, où il sortira sous une caution à 3(0).000$ et une deuxième, en fin d’année, alors qu’il avait déjà commencé la musique aux côtés de son cousin Chief Keef, le 8 Décembre 2011, où cette fois-ci il n’avait aucune caution.

Voici une vidéo de Fredo Santana qui date de 2011 ou avant (Baldy est dans la vidéo et donc il était encore vivant, sachant qu’il a été tué en 2011) à Front$treet. On l’entend représenter le “Dipset“. On peut aussi le voir à la fin vendre une drogue à un passant en voiture.

En 2011 donc, on va dire que Fredo Santana commence à prendre la musique au sérieux. Il va faire ses débuts aux côtés de son cousin qui est nul autre que Chief Keef qui avait déjà son petit nom à Chicago et dans la scène de la drill. Néanmoins, Fredo Santana n’est pas sérieux au fil du temps. En effet, il est décrit comme une personne qui prenait le rap plus comme une occupation et non pas un travail. Il sèche alors des sessions de studio et trouve des excuses en allant vendre de la drogue ou en allant se battre. Néanmoins, il réalise des featurings légendaires cette année-là qui deviendrons des classiques, comme “On Top” feat Chief Keef, Sasha Go Hard et Lil Reese ou encore “On That” avec Chief Keef. Il sera présent aussi dans le clip “What We Do” de Sasha Go Hard. Il sortira aussi des sons qui auront moins marché comme “Glory Boyz” avec Chief Keef et Nino ou encore des sons en solo comme “Hitta“.

2012 sera une année bien plus prolifique pour lui. Ça sera aussi une année où il va commencer à se faire clasher (oui, des rappeurs ont déjà clashé Fredo Santana, il n’y a rien d’extraordinaire). Cette année-là, il va nous montrer son vrai talent et va alors jouer de son côté sombre dans les clips et mettre en avant des paroles agressives. Je pense notamment à des musiques comme “War” en featuring avec SD et Gino Marley ou encore “My Plug” avec Gino Marley. Il nous sortira aussi des classiques comme “Gang Bangen solo ou encore “My Lil Niggas” avec Chief Keef et Lil Reese. On notera aussi le feat avec King LouieJust Be Cool” ou encore “My Squad” avec Lil Reese. Cette année là il se fera aussi clasher par FYB J Mane (avec qui il avait une embrouille personnelle) dans sa musique “Chief Keef Diss” ou par FBG Duck dans sa musique “I’m Saint Lawrence” où il dit: “38 with a potato probably clap the shit out of Fredo“.

https://www.youtube.com/watch?v=25MZ2ADwz-8

C’est aussi une année où il va sortir son premier projet, intitulé “It’s A Scary Site“. Un projet de 13 musiques au total (qui est disponible partout) avec des prods. de 12 Hunna, Leek-A-Leek (RIP), Young Chop ou bien même Fredo lui-même. Il sera aussi rendu populaire grâce au titre “I Don’t Like” de Chief Keef feat Lil Reese où ce dernier cite Fredo Santana dans sa punchline qui en deviendra légendaire: “Fredo in the cut, that’s a scary sight

En 2013, le rappeur et OG Goonie Looney” clash Fredo Santana, les deux avaient une embrouille personnelle aussi. Dans sa musique “Guantanamo“, Goonie insulte ouvertement les membres du Glo Gang et de l’OTF et insulte Fredo Santana de “p*te“. Cette année 2013, il ne sort pas une, ni deux, ni trois mais quatre projets, 3 en solo et 1 avec Gino Marley. En solo on parle donc de “Freddo Kruger“, “Trappin Ain’t Dead” et “It’s A Scary Site 2” ainsi que “Street Shit“, en duo, avec Gino Marley.

En 2014, il nous sortira bien évidemment son projet “Walking Legend” qui est énorme ainsi que des musiques comme “Shit Real” en feat avec RondoNumba9, “Want A Nigga Dead” avec SD et Gino Marley ou encore “Fuck The Other Side” de son projet Walking Legend en solo qui est clairement l’un de ses meilleurs sons. Cette année-là, il défendra aussi GBE Capo (RIP) dans son embrouille face aux Migos. Il n’hésitera pas alors à menacer les Migos en leur disant que même s’il est à Los Angeles, il prendra le temps pour eux.

Entre temps, Fredo Santana s’éloignera un peu de la GBE (qui deviendra Glo Gang entre temps aussi) pour créer son propre label, le “Savage Squad Records” où il avait signé des rappeurs comme Cdai (600) et BossTop (O’Block) à Chicago ou encore Baby CEO (Memphis). Il disait qu’il avait signé Baby CEO parce qu’il aimait les jeunes fous puisqu’en en effet Baby CEO a réussi à faire son buzz très jeune. Malgré qu’il se soit éloigné du Glo Gang, Fredo avait mis les choses au clair et avait dit qu’il serait du Glo Gang à vie. Avec ce nouveau label, Fredo Santana créait une marque de vêtements qui grandira petit à petit: https://ssrbrand.com/

Fredo Santana était un très bon businessman et il savait comment s’y prendre. Il a aussi ouvert sa propre marque de weed légalement à Los Angeles. Il a aussi continué à sortir des projets comme “Ain’t No Money Like Trap Money” en 2015, “Fredo Mafia” en 2016, “Plugged In” ou encore “Fredo Kruger 2” en 2017. On ne peut pas dire qu’il n’était pas constant dans sa musique mais il n’était pas non plus le plus sérieux, après, c’est sûr que la musique n’était pas le principal revenu de ses gains, d’où le fait que ça passe après certaines autres choses. En tout cas, en 2017, Fredo et sa femme Audrey donnent naissance à “Legend“, leur fils. Fredo Santana a surement fait des millions de dollars intelligemment (NetWorth estimé à 1 million de $).

On le savait depuis des années et ce n’est pas le seul, Fredo Santana consommait beaucoup de drogues, il disait que ça l’aidait énormément. Sauf qu’à force de boire de la lean, il en est devenu accro, tout comme au xanax. En 2017 aussi, quelques mois avant la naissance de son fils, il est hospitalisé après avoir eu une crise. 1 mois plus tard, Fredo Santana est diagnostiqué d'”épilepsie idiopathique“. Malgré les traitements, Fredo a fait plusieurs crises et sera une nouvelle fois hospitalisé en Octobre 2017, alors qu’il avait été trouvé par Gino Marley, au sol, avec du sang sortant de sa bouche dû à une crise. Quand Fredo Santana est amené à l’hôpital, il est diagnostiqué d’insuffisance hépatique et rénale, dû en grande partie à sa dépendance à la lean et au xanax.

Et malheureusement, le jour fatal arriva. Le 19 Janvier 2018, Fredo Santana est retrouvé par sa femme inconscient après avoir fait une crise d’épilepsie, il sera déclaré peu de temps après mort. Une autopsie révélera qu’il avait développé une maladie cardiovasculaire en plus de ce qu’il le faisait déjà souffrir.

Des rappeurs comme 051 Andrilla, FYB J Mane ou encore Goonie Looney vont alors le clasher après sa mort et même s’en moquer directement. D’autres rappeurs comme FBG Duck lui rendrons hommage respectueusement malgré le fait qu’ils étaient ennemis. Fredo Santana était vu par certains de ces ennemis comme un vrai gangster, dû au fait qu’il n’a jamais clashé dans ses musiques et donc du coup, que tout ce qu’il faisait rester dans la rue. C’est donc pour ça qu’il n’a jamais été clashé à plusieurs reprises comme d’autres rappeurs mais Fredo Santana a déjà été pris pour cible.

FBG Duck qui rend hommage à Fredo.
FYB J mane qui explique à un fan en gros que ce qu’a fait Fredo reste dans la rue.

Au jour d’aujourd’hui, Dreski et Caper Boy sont à la tête de l’entreprise qu’a bâtie Fredo Santana tout au cours de ces années. Fredo Santana restera à jamais le nom d’un des piliers de la drill et surtout d’un des personnages les plus démoniaques de Chicago.

AUTEUR

Laisser un commentaire