Qu’on apprécie ou non sa musique, GBE Capo reste une de ces légendes qui n’a pas survécu à la violence de Chicago. 2015 restera une année, où à Chicago, quelques piliers de la drill ont été tués. Parmi eux, GBE Capo. La véritable question est, qui était vraiment GBE Capo? un rappeur, mais pas que. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

De son vrai nom, Marvin Carr, est né le 22 Avril 1993 à Chicago et tué le 11 Juillet 2015, à l’âge de 22 ans. Comme vous le savez, GBE Capo était le grand frère de Doowop. Comme son petit frère donc, il était l’un des oncles de T-Slick de Front$treet (ce dernier est donc leur neveu). En vérité, l’histoire des 3 membres de cette famille se suivent un peu. Pour commencer, GBE Capo, Doowop ainsi que T-Slick sont originaire de Lamron. Les 3 grandissent donc un peu à Lamron, avant d’aller là où nous les avons connus. Néanmoins, contrairement à son frère et à T-Slick, Capo va légèrement naviguer à gauche et à droite.

Doowop x GBE Capo
Doowop x T-Slick x GBE Capo

En effet, Capo avait des liens avec plusieurs sets à l’Est de Chicago, en plus de Lamron. Comme par exemple le « LP City« , plus connu sous le nom du « MooseBlock« . Capo rendra un hommage à Gucci du LP City sur son MySpace lorsqu’il sera tué. Lorsque T-Slick lui part sur Front$treet, GBE Capo le suit alors. Bien sûr, à cette époque, la Randolph Tower n’est toujours pas détruite chez le Dipset (Front$treet) et à cette époque, la MOB (M-Town) n’est pas réellement en guerre encore avec le Dipset. GBE Capo connaissait déjà Chief Keef, tout comme T-Slick. Mais les deux vont alors devenir très proche du rappeur. Ils seront d’ailleurs parmi les premiers à le soutenir.

Précisons-le aussi, Capo représentera assez régulièrement la 600 dans ses photos et mentions. Surtout à l’époque, où Front$treet et la 600 ne faisait presque un. Pour Capo, même si T-Slick et Chief Keef se mettent très jeune à la musique, lui soutient seulement. Alors peut-être qu’il écrivait des textes durant sa jeunesse comme Sosa mais néanmoins, rien de concret contrairement à lui. Rien de bien « sérieux », si c’était le cas. Malgré le fait qu’il n’habite plus à Lamron, Capo reste proche d’eux et surtout de Lil Reese. En plus de ça, Capo a toujours des cousins à Lamron, à qui il rend visite régulièrement et avec qui il se montre, n’hésitant pas à proclamer l’alliance 300 haut et fort.

Doowop x GBE Capo x T-Slick et leur famille.

Petit à petit, Capo va nouer des liens avec la NLMB grâce à son petit frère Doowop. En effet, ce dernier va devenir un membre à 100% de la NLMB. Même si Capo n’est pas réellement considéré comme un membre de la NLMB à proprement parler, il a été tout particulièrement actif pour eux et se fera même tuer « pour eux« . Capo va alors se rapprocher de membres qui vont devenir populaire comme G Herbo (Lil Herb) par exemple. Mais ce n’est pas tout, car Capo va aussi devenir proche de quelques membres d’O’Block grâce à Chief Keef. Donc en plus de ce dernier, Capo se rapprochera de Trey5 et T-Roy par exemple. Et pour pousser l’information un peu plus loin, Capo sera proche de membres à droite et à gauche, comme YaYa du WoohWorld 1200 (qui a été tué cette année 2019) ou encore Dart de l’ABM (à ne pas confondre avec Jaro City). Capo est bien vu dans beaucoup de sets et est présent pour eux. Côté 600, Capo sera très proche de Tay600, au point qu’ils partiront tirer ensemble. Capo est sûrement l’un des membres qui a été le plus fidèle au Glo Gang ainsi qu’à Front$treet. Concrètement, il a toujours été fidèle avec ses proches.

GBE Capo x Chief Keef x Fredo Santana x Dart
Fredo Santana x T-Roy x Trey5 x GBE Capo
YaYa x GBE Capo

Et à un moment ou à un autre, nous allons devoir rentrer dans le vif du sujet. Capo était un gangster et il l’a montré à plusieurs reprises. Plus encore, il n’hésite pas à tirer pour Front$treet ou la NLMB. Et même le Glo Gang, en plus de ses fusillades à droite et à gauche avec Tay600. Ce dernier décrit d’ailleurs Capo « comme un vrai membre, qui n’a jamais rien demandé en retour« . En effet, pour la petite histoire, Capo est l’un des premiers gangsters à avoir introduit Tay600 dans le milieu des gangs. Mais pas que, puisqu’il était aussi présent au début de la carrière de Tay600. GBE Capo a clairement aidé Tay600 à devenir ce qu’il est devenu aujourd’hui. Quand Tay600 n’avait pas les moyens, Capo assurait ses arrières: il lui donnait à fumer, de la lean, de l’argent, des vêtements de marques et il a même mis entre les mains de Tay600 une de ses premières armes. Puis lorsque Tay600 s’est mis à la musique, Capo lui a assuré des sessions de studio. Tout ça, sans rien demander en retour à Tay600. C’est ce qui nous montre que Capo avait un bon cœur.

Je vais rapidement faire une petite parenthèse sur une histoire qui s’est déroulée en 2014. Sachant que c’est une histoire extrêmement connue, je ne vais pas réellement m’attarder sur le sujet. Capo (entre autres) contre les Migos. Malgré que maintenant la page ne soit tournée, cette embrouille restera l’une des plus marquantes de 2014. Durant cette embrouille, Capo n’hésitera pas à s’en prendre virtuellement ainsi que réellement aux Migos. Une vidéo qui va alors vous résumer un peu cette situation.

Parenthèse terminée. Donc, en tant que membre de Front$treet et affilié de la NLMB, Capo a joué sur les deux tableaux même si en réalité, il a été un peu plus actif pour la NLMB. Il n’oubliera pas Sosa et va même assurer ses arrières quand Numba9 de Jaro City et FBG Butta de STL.EBT tentent de tuer Sosa et DJ Kenn. Capo, Doowop ainsi que T-Roy, tous les trois armés et dans le véhicule, ripostent alors, tout comme Chief Keef. Et à cette époque, on peut le dire, Sosa était très bien entouré. C’était en 2012, la même année où Capo va alors commencer à se mettre à la musique sérieusement (mon article sur le passé de Chief Keef est disponible en cliquant ici).

Mais Capo n’hésite pas à agir non plus de lui-même. Il va alors le montrer à plusieurs reprises contre la MOB, s’en prenant alors à quelques membres peu réputé comme Trevon par exemple. Il faut savoir que la plupart du temps, quand Capo avait l’habitude d’aller tirer sur tel ou tel set, une fois fait, il se rendait dans un set allié opposé au set où il a tiré. Je vous donnerais un exemple un peu plus bas. Au vu de ses affiliations avec différents sets, c’est tout à fait normal et logique que Capo a tiré sur plusieurs sets différents. Donc du coup, la MOB mais aussi Jaro City, la BlackMobb, les KTS et même la MTG, avant de mourir.

Et c’est ici que nous allons ouvrir une deuxième parenthèse, un peu plus grande que la précédente. Capo était très (très) arrogant sur Twitter. Il n’hésitait pas à s’en prendre à quiconque, allié ou non. Et Lil Durk sera une de ses cibles, en 2013. Sur Instagram et sur Twitter, les deux « alliés » s’envoient des piques à gauche et à droite. Malgré ça, précisons tout de même que Capo représentait l’OTF avant cette embrouille puis il finira par les représenter une nouvelle fois à la fin de cette embrouille. Une tempête qui aurait pu être passagère. Malheureusement, des membres se feront racketter, d’autres tirer dessus et même frapper. GBE Capo va alors se mettre à clasher Gudda (qui est décédé), petit frère de Bayzoo et grand frère de Lil Gudda de la THF46 tous les trois. Malheureusement pour Capo, celui-ci ne va pas éviter la foudre de la THF46. Big Dave ainsi que Twilla vont alors s’en prendre à Capo et le racketter. Capo décide de ne pas en rester là et va alors se mettre à tirer sur la THF46, pour se venger. Tout ça aurait pu prendre fin rapidement, mais quand Blood Money est tué alors qu’il était avec son cousin (qui lui a survécu), Chief Keef clash la THF 46. Même si ces derniers n’ont rien à voir avec la mort de Big Glo, le clash de Chief Keef dans « War » va remettre un peu de poudre au feu. Capo ne restera pas sans agir, il prendra à chaque occasion la défense de Chief Keef. C’est surtout à la mort du rappeur, en 2015, que tout va s’apaiser. Lil Durk lui rendra même hommage. C’est une pseudo-guerre interne qui aurait pu mal terminer si certains membres seraient partie trop loin. Heureusement, cette embrouille n’a fait que des blessés.

(La vidéo date un peu mais la traduction est présente)

Mais à côté, Capo n’oublie pas ses ennemis. L’une de ses cibles préférées est bien sûr Posto du Lakeside. Sur Twitter, Capo va le clasher à répétition (Posto est tué en 2013). Mais pas que, puisqu’en effet, Capo assiste à son premier meurtre avec son petit frère. En tant que conducteur, Capo emmènera son petit frère chez la BlackMobb pour réaliser un meurtre. Après ça, Capo va alors clasher T-Bone de la BlackMobb dans ses musiques ainsi que sur Twitter. Mais ce meurtre va aussi mettre en danger Capo. Comme je le disais plus haut, quand Capo tirait, il allait dans un set allié à l’opposé de là où il avait tiré. En plus d’avoir mis énormément d’attention sur O’Block avec son embrouille contre la THF46 (puisque O’Block et la THF46 c’était déjà très proche à l’époque), Capo va le refaire. Alors qu’il était avec la NLMB, Capo se met à tirer sur Prince Kutthroat du KTS. Ensuite, il retourne directement à O’Block. Après que Capo se soit vanté de son acte, les membres du KTS vont alors venir une première fois à O’Block. Mais pas que, le KTS va en profiter pour jeter un coup d’œil dans tous les sets Black Disciples de la zone où Capo est proche. Mais ensuite, Tay600 va suivre Capo et commencer à clasher Posto du Lakeside sur Twitter. Les membres de Front$treet, la 600 et Lamron vont vite alors comprendre dans quoi ils se sont mis. Quelques jours plus tard, c’est au tour de la BlackMobb de traverser une petite partie de la ville. Les membres de la BlackMobb arrivent à Lamron: ils sont à la recherche de Capo. Même s’ils ne le trouvent pas, l’avertissement est donné. Et en 2013, Kobe de la NLMB est tué. Capo et Kobe étaient assez proche. Comme nous le montre cette image, aux funérailles de Kobe, Capo en arrière-plan prend dans ses bras la mère de Kobe, pour la réconforter.

Et cette même année que tout vas déraper. La NLMB tue (pour une raison qu’on ne sait pas) un membre de la MTG. En sachant que la MTG et la NLMB étaient proche, puisque Drama de la MTG était un très bon ami de GBE Capo. D’ailleurs, GBE Capo ainsi qu’énormément de membres de la NLMB ont/continuent de rendre hommage à Drama. Capo le fera d’ailleurs jusqu’à sa mort, dans le sens propre du terme. La guerre entre la MTG et la NLMB est déclarée. En 2 ans, la NLMB tue 5 membres de la MTG. Mais à quel prix? GBE Capo va prendre parti dans cette guerre et l’une de ses cibles les plus connues est Pook de la MTG. Malgré que d’un côté, Capo dédicace Drama de la MTG, d’un autre côté il n’hésite pas à clasher Biyo de la MTG, comme toute la NLMB d’ailleurs.

Mais ce n’est pas terminé. Capo aime les clashs. Et cette fois, il va s’en prendre à un membre du Glo Gang. Et oui, même en interne il y a des embrouilles. Alors, ça reste une embrouille sur les réseaux, il n’y a eu aucune conséquence mais bon, c’est toujours mal vu. En 2015, Capo va s’en prendre à ManeMane de la Brickyard et aussi du 4 Corner Glo Gang, une branche du Glo Gang.

Avant de terminer sur la mort de GBE Capo, je tenais à parler de sa carrière. Personnellement, je n’étais pas fan de GBE Capo, même s’il avait quelques bonnes musiques. Comme dit plus haut, il prend le rap « au sérieux », du moins, sa première vidéo sur YouTube est postée en 2012. Il s’agit tout simplement d’un featuring avec Lil Herb, Lil Bibby et GBE Capo intitulé « Fake N*ggas« . Il sort ensuite son titre « GloryBoyz » en solo. En 2013, 2014 et même l’année de sa mort, 2015, GBE Capo a été très actif. On peut même dire qu’il a été l’un de rappeurs de Chicago les plus constants.

Traduction en français d’un des clips vidéos de GBE Capo.

On est donc, toujours en 2015. Quelques heures avant sa mort, GBE Capo rend hommage à Drama de la MTG sur Instagram. Mais dans un autre post, GBE Capo va clasher les KTS en se moquant d’eux et en disant « de venir l’attraper dans le block« . Ce jour-là, Capo est dans le block du Terror Town (7700 block of South Kingston), avec d’autres personnes (dont Squeak de la NLMB). La MTG elle cherche à se venger pour la première fois de la NLMB. Deux membres de la MTG sont donc en route, Red Dot qui est le conducteur et un membre inconnu. Arrivé sur place, ils aperçoivent GBE Capo et le membre inconnu tue le rappeur de 22 ans. NON, Red Dot, le membre qui a été arrêté plus tard par la police, n’est PAS le tueur de GBE Capo. Quand Capo s’est fait tirer dessus, les deux membres se sont séparés. Red Dot, en véhicule, a renversé un bébé de 1 an. Il sera alors arrêté très peu de temps après et incarcéré. Condamné à 8 ans pour le meurtre du bébé, il a été libéré de prison en Mars 2019. La MTG tue alors GBE Capo et va vite reprendre du poil de la bête, en s’acharnant sur la NLMB.

Dernier mugshot de Red Dot de la MTG.

Lorsque Capo est tué, tout le monde en parle. Sur Twitter, il est même en tendances. Le Glo Gang perd alors un de ses piliers (encore une fois, après Blood Money en 2014). Chief Keef lui perd de nouveau un proche. Même si la BlackMobb n’est pas lié à ce meurtre, ils vont s’en vanter en disant que les « frérots » (en parlant de la MTG) ont attrapé Capo et l’ont « fumé ». D’ailleurs, ShawtyHitt de la BlackMobb mentionne très clairement ce fait dans sa musique « Retro Flow« .

Tombe de GBE Capo.

11 Replies to “MARVIN « GBE CAPO » CARR: L’HISTOIRE D’UNE LÉGENDE CHICAGO, DE SA NAISSANCE À SA MORT!”

  1. Ping : Krt vape
  2. Ping : ghb 99%
  3. Ping : child porn

Laisser un commentaire