LE PARKWAY GARDENS (O’BLOCK) DANS LES ANNÉES 1900.

De nos jours, nous connaissons le Parkway Gardens sous le nom d’O’Block. Avant, le Parkway Gardens répondait au nom de la WIIIC City jusqu’à qu’Odee ne soit tué en 2011. Mais avant que le Parkway Gardens ne réponde à ce nom et que des bâtiments ne soient construit pour en faire une cité, le Parkway Gardens était appelé “White City“.

Le Parkway Gardens de nos jours.

White City s’inspire alors de l’exposition “World Columbian” de 1893. White City est aussi surnommée “Electric Tower” dû à sa grande tour implantée au milieu du parc. Lors de la sortie de cette exposition en 1893, les habitants de Chicago y voient alors un nouveau moyen de divertissement ainsi que d’amusement.

Ce parc vu comme un parc d’attraction à l’époque ouvre ses portes en 1905, sur la 63rd Street et South Parkway, rue qui sera plus tard renommée Dr. Martin Luther King Jr. Drive comme nous la connaissons tous. Le parc est reconnu pour ses magnifiques structures ainsi que son grand bassin miniature. White City avait même sa réponse à la Tour Eiffel ainsi qu’à la grande roue avec leur “Electric Tower” qui pouvait être vu à plus de 20 kilomètres au loin (24 kilomètres pour être exact).

C’est Joseph Beifeld, propriétaire de l’hôtel “Sherman” qui a financé le projet de “White City” et c’est lui qui a géré la société à ses débuts. Il a même insisté pour que l’entrée de White City ne coûte que 10 centimes pour qu’un maximum de personne puisse profiter de cette ville blanche.

Je suis heureux d’une chose les garçons… nous allons donner aux habitants de Chicago l’occasion de s’amuser comme ils en n’ont jamais rêvé. Quand je pense aux chauds théâtres de Chicago les soirs d’été; quand je pense à la stérilité absolue de la vie de tant de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, qui n’ont nulle part où aller pour se divertir et se divertir proprement et sans reproche, je suis heureux que nous construisions White City, à partir de principes humanitaires“.

Malgré que le parc offrait un divertissement pour beaucoup, ses expositions, sa salle de bal, sa patinoire, son bar ainsi que les promenades étaient seulement réservés aux blancs alors que les zones autours devenaient de plus en plus peuplé d’Afro-Américains issu de la Grande Immigration.

Malheureusement, c’est en 1933 que White City ferme ses portes, durant la “crise économique” des années 1930, la ville blanche fait alors faillite et ferme tout sauf sa patinoire. Vers la fin des années 1940, la patinoire était souvent prise comme lieu pour les manifestations et cette patinoire a même était utilisée pour un procès en rapport à la discrimination envers les noirs. La patinoire elle ferme ses portes en 1949.

Dans les années 1950, le projet de “Parkway Gardens” est lancé. C’est au total 35 bâtiments qui y sont construit pour loger un total de 694 personnes. La suite, vous la connaissez…

AUTEUR

4 thoughts on “LE PARKWAY GARDENS (O’BLOCK) DANS LES ANNÉES 1900.

  1. Ping : Google
  2. Ping : A片

Laisser un commentaire