Petit Billet #1 : Le Bassline Rap

Le Bassline Rap au Royaume-Uni commence à prendre de plus en plus en visibilité depuis ces dernières années, notamment avec le buzz de certains morceaux du genre (“Lively” de Double Lz & Jaykae ou encore “450” du BBCC et leur collègue S Dog).

Pourtant ce style n’est pas si récent que ça et puise son origine dans les scènes basslines et Garage du nord de l’Angleterre des années 1990smilieu des années 2000s (poussés par des DJ tels que le Sheffieldois DJ Q). Ces dernières se sont naturellement mélangées avec la Grime à partir de 2006. (Certains de ces sons seront même samplés par des artistes Roadrap et Drill, tel que  “Heartbroken” de T2 qui sera repris par Digga D et ArrDee dans “Wasted“).

Cela commence à prendre un tournant particulièrement décisif à partir de la fin des années 2000 début des années 2010s, avec l’arrivée des remixs bassline de sons rap ainsi que des sons raps posés sur des morceaux bassline (incorporant très souvent des éléments de 2step, house et  des dernières tendances electros au passage) avec des artistes comme Tom Zanetti.

La scène bassline rap continue à prendre son essor et à partir de 2018 c’est l’âge d’or de ce style qui débute avec des artistes comme Bru-C, les influenceurs Badboy Chiller Crew (qui ont révolutionné le genre en reprenant un style old school) ou encore leur compère S Dog.

Depuis que la scène est mise en lumière, d’autres artistes s’essayent progressivement au style tels que Silky, Jordan, Jaykae et même Double Lz (OFB) comme évoqué précédemment.

La style, club par excellence, a désormais de beaux jours devant lui et commence même à s’exporter en Australie (où la scène rap est fortement influencée par celle des UK) avec des artistes comme Hooligan Hefs entre autres.

AUTEUR

Laisser un commentaire