Qui est « Nemesio Oseguera Cervantes » alias « EL MENCHO » l’un des hommes les plus recherchés au monde?

Nemesio Oseguera Cervantes est né le 17 Juillet 1966 à Aguililla au Mexique dans la région de Michoacán. Il est plus connu sous le nom de « El Mencho« . C’est un baron de la drogue et chef du Cartel de Jalisco de la Nouvelle Génération (CJNG). Dû au fait qu’il soit l’homme le plus recherché au monde, la Drug Enforcement Administration (DEA) offre 10 millions de dollars pour toutes informations qui mènera à son arrestation; tandis que le Mexique offre 30 millions de pesos mexicain soit environ 1 155 000 euros. Il est recherché pour trafic de drogue, la participation du crime organisé et la possession illégale d’armes à feu. Sous son commandement le CNGJ est devenu l’un des cartels les plus puissants du pays.

Affiche de recherche de la DEA.

El Mencho a grandi dans une famille pauvre qui cultivaient des avocatiers. Il a cinq frères: Juan, Miguel, Antonio, Marín et Abraham. Il a abandonné ses études en CM2 pour travailler dans les champs. À l’âge de 14 ans il a commencé à garder des plantations de marijuana. Quelques années plus tard, il a décidé qu’il voulait une vie meilleure et a immigré illégalement en Californie dans les années 1980. Pour dissimuler son identité, il utilisait des noms différents, comme « Rubén Ávila« , « José López Prieto« , « Miguel Valadez« , « Carlos Hernández Mendoza« , « Roberto Salgado« , entre autres.

En 1986, il a vécu à San Francisco. Il a été arrêté par la police à l’âge de 19 ans pour vol et il avait pourtant une arme chargée. Deux mois après son arrestation, son premier enfant est né. Selon les registres d’entrée aux frontières, El Mencho a franchi la frontière américano-mexicaine à plusieurs reprises au cours des années 1980 en retard sous d’autres noms d’emprunt. Les enquêteurs de la DEA et du Mexique estiment que c’est à cette époque qu’il est devenu impliqué dans la production de méthamphétamine et le commerce de la Californie Central Valley aux côtés de son beau-frère Abigael Gonzalez Valencia (alias « El Cuini »).

Mugshot « El Mencho » 1986

En 1989, El Mencho a été arrêté à nouveau à San Francisco pour la vente de stupéfiants. Il a été déporté au Mexique quelques mois plus tard, mais rentra aux États-Unis et se réinstalle à San Francisco. En Septembre 1992, il a été arrêté à nouveau, cette fois sur des accusations de drogue fédéral à Sacramento. El Mencho et son frère Abraham étaient dans un bar de San Francisco appelé Imperial pour mener à bien une affaire d’héroïne: cinq onces (141 grammes) pour $9,500. Abraham était chargé de la transaction, tandis qu’El Mencho était guetteur. El Mencho, 26 ans à cette époque, est beaucoup plus jeune qu’Abraham, mais il était déjà à cette époque très rusé pour savoir que l’opération a était mise en place par la police.

Mugshot « El Mencho » 1989.

Trois semaines après les deux ont été arrêtés par la police. Une fois au tribunal, El Mencho insistait sur le fait qu’il soit innocent. Il a dit qu’il n’a pas été impliqué dans l’affaire d’héroïne et que les agents d’infiltration étaient couchés sur lui et ont profité pour y mettre les médicaments dans sa poche. El Mencho était face à un dilemme: s’il plaidait non coupable, son frère Abraham qui avait déjà des chefs d’accusation ultérieur pour trafic de drogue dans son casier judiciaire serait probablement faire face à la prison à vie, il gagnerait probablement le procès dans ce cas. Cependant, il a décidé de plaidé coupable afin de d’éviter à son frère la prison à vie. Il a été condamné à 5 ans et emprisonné à l’Institution Correctionnel Fédéral de Big Spring au Texas.

Big Spring

Finalement il purgera une peine de trois ans, il sortira sous liberté conditionnelle et sera expulsé au Mexique à l’âge de 30 ans. Une fois au Mexique, il a rejoint les forces de la police locale de Tomatlán dans l’état de Jalisco. Quelque temps après il quitte la police et a rejoint le crime organisé en tant que membre à temps plein du Cartel Milenio. Pour renforcer sa relation avec le Cartel Milenio, El Mencho a épousé une des sœurs du chef de clan, Rosalinda González Valencia. C’est au sein de cette organisation criminelle qu’il deviendra une figure de premier plan dans le crime organisé.

Rosalinda González Valencia

Dans le Cartel Milenio, El Mencho a commencé en tant que membre de l’équipe d’assassin qui protégeait le seigneur de la drogue Armando Valencia Cornelio (alias « El Maradona« ).

Armando Valencia Cornelio

Le 12 Août 2003, son patron fut arrêté par les autorités mexicaines. Vers la même époque, un cartel rival connu sous le nom de Los Zetas, avec le soutien du Cartel du Golf, a mené une offensive armée contre le Cartel Milenio Michoacán. L’attaque a forcé la famille de Valence à l’exil; El Mencho a déménagé à Guadalajara. À Jalisco, El Mencho et le Cartel Milenio formait une alliance avec un sous-groupe du cartel de Sinaloa dirigé par Ignacio Nacho Coronel, un haut gradé du cartel d’El Chapo. Avec Nacho, El Mencho et son groupe ont réussi les opérations de drogue du Cartel de Sinaloa, les finances et les activités de meurtre dans les états de Colima et Jalisco.

Ignacio Nacho Coronel

Le 28 Octobre 2009, le chef suprême du Cartel Milenio, Oscar Orlando Nava Valencia (alias « El Lobo« ) a été arrêté. L’année suivante, le 6 mai 2010, son frère Juan Carlos (alias « El Tigre« ) fut aussi arrêté. Deux mois plus tard, Coronel sera tué dans un échange de tirs avec l’armée.

El Lobo

À la suite des pertes, le Cartel Milenio a commencé à se rompre et El Mencho a essayé de prendre en charge sa direction. Une partie du Cartel voulait nommer Elpidio Mojarro Ramírez (alias « El Pilo »), qui a travaillé en étroite collaboration avec Óscar Orlando et Juan Carlos avant leur arrestation; Érick Valencia Salazar (alias « El 85« ), un membres du clan a voulu qu’El Mencho prenne le commandement. Ce qui incite une guerre interne.

Érick Valencia Salazar

Le Cartel Milenio est ainsi divisé en deux. Un côté était connu comme La Resistencia; l’autre était Los Torcidos qui était dirigé par El Mencho. La Resistencia a accusé Los Torcidos d’avoir donné Óscar Orlando aux autorités. Une guerre a suivi. Los Torcidos a finalement gagné la guerre et consolidé leur influence dans l’Ouest du Mexique. Le groupe a ensuite changé son nom qui est maintenant le Cartel de Jalisco Nouvelle Génération (Espagnol: Cartel de Jalisco Nueva Generación ou CJNG).

Logo du Cartel de Jalisco Nouvelle Génération

En tant que chef de la CJNG, El Mencho a solidifié sa position et a augmenté son organisation grâce à l’expansion territoriale et en corrompant les fonctionnaires du gouvernement. Le CJNG est passé d’un petit gang criminel à l’un des cartels les plus puissants au Mexique. Son ascension vers la gloire est due à un certain nombre de facteurs, y compris son agressivité, les attaques directes du CJNG contre les forces de sécurité du Mexique ont fait gagner à El Mencho une réputation parmi les autorités comme « ennemi principal » de l’État et comme un criminel dangereux. En outre, la chute des anciens grands patrons de la criminalité du Mexique a ouvert la voie à El Mencho pour gagner en visibilité et en statut.

Sur le plan international, le CJNG aurait des liens avec des groupes criminels aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe, en Asie et en Afrique. Principalement axée sur le trafic de la cocaïne et de la méthamphétamine.

El Mencho a pu faire du CJNG l’un des gangs criminels les plus rentables du Mexique. Le groupe d’El Mencho a environ 50 milliards $ en actif total. Ce succès a été partagé avec Abigael González Valence (alias « El Cuini« ), son beau-frère, qui dirige un groupe de trafic de drogue connu sous le nom de Los Cuinis, alliée à la CJNG. Abigael a été arrêté par la marine mexicaine le 28 Février 2015.

El Cuini

Une partie du succès d’El Mencho dans le commerce de la drogue est dû à sa capacité d’élaborer des stratégies, changements de marché et des consommateurs. Dans un premier temps, le CJNG produit de la méthamphétamine, mais est passé à la production d’héroïne lorsque la demande des consommateurs a changé.

Le 25 Août 2012, lorsque les forces de l’ordre se sont installés dans la région, un échange de tirs a éclaté entre les deux parties. C’est ainsi que 6 hommes armés du CJNG ont été tués dans l’échange de coups de feu. Les rapports initiaux ont déclaré qu’El Mencho a été capturé dans l’opération, mais le gouvernement mexicain a confirmé plus tard qu’il n’a pas été en détention.

Le 23 Mars, Heriberto Cárdenas Acevedo (alias « El Gringo » et « El Güero« ), l’un des plus proches associés d’El Mencho, a été tué par la police. Trois autres suspects du CJNG ont été tués.

L’exécution d’El Gringo par la police.

En réponse à sa mort, El Mencho a ordonné à la CJNG de mener des attaques contre la police fédérale mexicaine. Le 30 Mars, des hommes armés du CJNG, pris en embuscade un convoi où était présent Alejandro Solorio Aréchiga, commissaire de la police de Jalisco. Personne n’a été tué dans l’échange de feu. Le 6 Avril, des hommes armés du CJNG bloque une route avec un véhicule en feu et ont ouvert le feu sur un convoi de la police fédérale, tuant 15 policiers et faisant 5 blessés. L’incident a été le plus meurtrier des attaques contre la police du Mexique depuis 2010. Le même jour, Miguel Ángel Vargas Caicedo, le chef de la police de Zacoalco de Torres, a été tué par un tueur à gage du cartel.

Un mois plus tard, le 1er Mai 2015, le gouvernement mexicain a lancé l’opération Jalisco, une campagne militaire qui vise à lutter contre les groupes criminels organisés en Jalisco et de capturer leurs dirigeants respectifs. L’annonce est intervenue après une série d’attaques violentes de la CJNG dans les semaines précédentes. Toutefois, le jour de l’opération les hommes d’El Mencho ont abattu un hélicoptère avec un lance-roquette (RPG), tuant 9 soldats.

Le 15 Août 2018, le PGR (procureur général de la république) a annoncé qu’ils offrent jusqu’à 30 millions$ MXN à toute personne qui fournit des informations qui mène à la capture d’El Mencho. La prime dérive d’un nouveau mandat d’arrêt délivré contre lui pour sa participation présumée à l’enlèvement et avoir fomenté assassiner de deux agents de l’Agence des Enquêtes Criminelles (AIC), une branche de la PGR, en Février 2018.

Le 16 Octobre 2018, la DEA et la justice ont annoncé une mesure conjointe d’application de la loi contre la CJNG, et a augmenté la prime d’El Mencho à 10 millions $ US.

Un analyste du gouvernement évalue aujourd’hui la fortune du cartel à 50 milliards de dollars, soit plus du double de celle du cartel d’El Chapo, estimée à 20 milliards de dollars.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

EnglishFrenchPortuguese