L’HISTOIRE DE WILLIE LLOYD!

Histoire de Willie Lloyd

À l’âge de 12 ans, Willie Lloyd avait rejoint les Unknown Vice Lords, un groupe basé sur 16th Street, dans le quartier de Lawndale. Il est vite devenu chef de cette faction et à 14 ans, grâce à son influence sur les jeunes, il a recruté plusieurs milliers de membres. Il s’est ensuite auto-proclamé comme étant le « King of Kings » et a annoncé qu’il devenait le leader des Vice Lords tout entier. Cependant, son règne fut de courte durée puisque il fut écroué pour son implication dans le meurtre d’un policier de l’Iowa.

Le 5 Décembre 1971, Willie Lloyd, 20 ans, est parti à Davenport dans l’Iowa avec deux Vice Lords. Ils ont alors loué une chambre d’hôtel et ont racketté, à l’aide d’une arme, tous les occupants des chambres voisines. La police a été appelée et une fusillade a éclaté avec Willie et ses compagnons. Les trois hommes furent arrêtés, mais, pendant la fusillade, ils ont blessé mortellement un des officier. Ils ont tous les trois écopé d’une peine de 25 ans de prison. Grâce à cette affaire, Willie Lloyd a vu sa réputation augmenter puisqu’il a obtenu le titre de « cop killer« . Lloyd était maintenant une légende dans la rue.

Durant son incarcération, Lloyd a écrit « The Amalgamated Order of Lordism« , un manifeste de 61 pages qui explique la structure des Vice Lords dans la rue et en prison. Il est donc resté 15 ans en prison (1971-86) avant d’être libéré sous caution. Dès sa sortie, Willie révolutionna le gang. En effet, il développa des nouvelles techniques de vente et de transport de drogue afin de faire plus d’argent et créera une taxe pour les groupes qui voulaient occuper son territoire. Les mauvais payeurs étaient menacés ou tués.

La police essayait désespérément de le remettre en prison mais ne trouvait aucune charge à son encontre. C’est alors qu’en Janvier 1988, lors d’un banal contrôle pour violation du code de la route, les officiers ont trouvé un 9mm et un MAC-10 sur lui. Il sera condamné à 3 ans de prison. Il continuait tout de même à gérer le gang depuis sa cellule. Il sortira finalement sous caution en 1992 et s’impliquera, dès sa sortie, dans une guerre pour la place de chef de la Vice Lord Nation. Malheureusement pour lui, il était devenu accro à l’héroïne et beaucoup de ses soldats doutaient de sa capacité à diriger l’organisation.

Dans ce conflit, il n’y avait pas de règles, on est passés du simple kidnapping à l’assassinat des enfants de ses concurrents. Tyrone « Baby Tye » Williams avait crée, pendant que Willie purgeait sa peine, un groupe d’opposition à Lloyd. Lloyd a alors kidnappé le frère de Tyrone car celui-ci avait une dette de 6 000 dollars. Williams a tout de même épongé les ardoises de son frère et l’a libéré. Mais, cela ne pouvait pas s’arrêter là et Tyrone enverra ses soldats tirer sur une voiture, dans laquelle il y avait le fils de Willie. Le frère de Tyrone a ensuite balancé Willie pour l’enlèvement et il a donc été placé en détention provisoire, puis assigné à résidence. La guerre, elle, ne s’arrêtait pas et Williams a fait exécuter le bras-droit de Lloyd ainsi que deux de ses meilleurs dealeurs. Ils ont aussi suivi Lloyd après un de ses jugement et ont tiré sur lui et ses trois passagers. Personne n’a été tué.

Tyrone « King Tye » Williams

Lors du jugement final, Willie fut acquitté car le témoignage du frère de Williams n’avait pas été jugé comme recevable. En effet, son frère Tyrone et ses associés furent jugés et condamnés pour tous les meurtres et pour l’assaut de la voiture. En 1994, la police voulait absolument le renvoyer en prison et la juge a reçu un appel anonyme disant que Willie avait des armes illégales chez lui. Elle l’a alors condamné pour avoir été à proximité d’armes, alors que cela lui était interdit par les règles de sa libération conditionnelle. Il a donc passé 8 ans de plus de sa vie derrière les barreaux. Un mois plus tard, la police a lancée une vaste opération qui a conduit à l’arrestation d’une centaine de personnes, marquant la fin des Unknown Vice Lords.

Mugshot de Tyrone « King Tye » Williams

En 2002, après sa sortie de prison, Willie a décidé de quitter cette vie et de gagner sa vie légalement en devenant médiateur et en aidant socialement les membres de gang. Il a ensuite collaboré avec l’École de Santé Publique de Chicago et a aidé à la conception du Chicago Project for Violence. Il s’est aussi engagé dans le programme « Cease Fire« , programme qui essayait de régler les conflits entre gangs grâce au dialogue et à la parole. De plus, il guidait les membres sur le chemin religieux à Westside Church.

Finalement, il a accepté d’accompagner tous les nouveaux adhérants au programme « Discover Chicago« , mis en place par la DePaul University. Willie emmenait alors les élèves en sociologie en balade pour leur montrer les gangs « dans leur habitat naturel« et afin de discuter de l’impact des liens sociaux et géographiques sur la criminalité. Malheureusement, quand certains parents ont appris qu’un ancien membre de gang amenait leurs enfants dans les quartiers les plus dangereux de Chicago, ils ont fait fermer le programme.

En Août 2003, Lloyd s’est fait tirer dessus à 6 reprises, alors qu’il promenait son chien à Garfield Park. Il a survécu à sa 3ème tentative d’assassinat. Il fut tout de même paralysé au niveau des cervicales. À la même époque, une rumeur était sortie disant que Willie comptait demander une taxe aux Vice Lords en tant que « chef honorifique« .

Chef reconnu de la Vice Lord Nation et militant anti-violence, Willie Lloyd est mort le 20 Juillet 2015 à l’âge de 64 ans. Il avait déménagé, avec sa famille, dans le Minnesota quelques années auparavant et vivait une vie paisible.

HISTOIRE DES VICE LORDS: https://squiidape.com/histoire-de-gangs/vice-lords/

Traduction et écriture par Quentin LIrishRugbyman.

Willie Lloyd (en bleu et blanc, au milieu)


Vous aimerez aussi...

EnglishFrenchPortuguese